Mes « veux » pour Pamiers en 2020 et au delà

Mes « veux » pour Pamiers en 2020 et au delà

Je veux faire de PAMIERS une cité où il fait bon naître, grandir, s’éduquer, s’instruire, découvrir la culture et les traditions locales, l’histoire et le patrimoine  -pour comprendre notre devise « qui m’a feit me gardo » – mais aussi être traversé.e et nourri.e par la culture du monde qui nous entoure, dans toute sa richesse et sa diversité…

Je veux faire de Pamiers une cité où il fait bon travailler sans affecter sa santé, fabriquer, construire, commercer en proximité, réparer, soulager, protéger, innover, rendre un service public de qualité …

Je veux faire de Pamiers une cité où il fait bon se divertir, rire, s’émouvoir, se soigner, se déplacer de façon douce, se cultiver sans s’aliéner, flâner, se poser sur un banc, être attentif.ve aux « non humains » en préservant une flore et une faune diversifiées…

Je veux faire de Pamiers une cité où il fait bon s’engager, s’associer, se grouper, partager, s’entraider, agir pour une cause locale, nationale ou internationale dans le respect de l’autre et de la laïcité, convaincre sans vaincre, prendre en compte les urgences sociales et écologiques …

Je veux faire de Pamiers une cité où il fait bon terminer sa vie en toute quiétude, aux côtés de ses proches et de soignant.e.s pour atténuer au mieux ses souffrances  dues à l’âge, en ayant aussi la possibilité de transmettre…

Évidemment, ces « veux » n’ont aucun sens s’ils ne sont pas portés par une volonté collective, partagée, concertée … 

C’est pour cela – et bien d’autres choses encore ! – que je veux devenir  en 2020, Maire de cette belle cité appaméenne, au sein d’une équipe municipale composée de femmes et d’hommes pleinement investi.e.s dans leur mandat. Nous assumerons  ensemble nos convictions et nos valeurs, en prenant en compte systématiquement celles de nos concitoyens y compris l’expression des divergences et des oppositions.

Et pour terminer ces « veux », je vous transmet aussi pour vous, et toutes les personnes auxquelles vous tenez, tous nos « vœux » de bonheur et de santé !

Citoyennement vôtre

Daniel Mémain

Laisser un commentaire