Lettre ouverte à Madame la Préfète de l’Ariège – Marché de Pamiers
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lettre ouverte à Madame la Préfète de l’Ariège – Marché de Pamiers

https://pamiers-citoyenne.fr/wp-content/uploads/2020/04/2020-04-07-Pamiers-Citoyenne-Courrier-P-réfet-réouverture-marchés-plein-air-Pamiers.pdf

Vous pouvez lire le contenu de cette lettre ci-dessus

Nous, les  membres de la liste Pamiers Citoyenne, représentés par notre tête de liste Daniel Mémain , avons adressé un courrier à la Préfète de l’Ariège lui demandant d’accorder une dérogation pour la tenue du marché  de plein air du samedi à Pamiers.

Edouard Philippe ayant précisé qu’il pouvait y avoir des exceptions, notamment pour les communes les plus éloignées d’une zone commerciale, dont le marché municipal constitue souvent « le seul moyen d’avoir accès à des produits frais » nous nous sommes donc permis l’envoi de ce courrier à la Préfète.

Nous considérons que l’alternative en centre ville n’est pas suffisante en terme de produits frais, de prix,  et qu’il n’est pas possible pour tous les appaméens de se rendre en périphérie de la ville pour leur approvisionnement.

Nous considérons que  les différents commerces  restés ouverts n’offrent pas une garantie de sécurité sanitaire supérieure à celle présente sur un marché de plein air où les règles strictes seraient appliquées (enceinte de marché bien définie,  gel hydro alcoolique obligatoire à l’entrée et à la sortie, respect des distances entre les personnes, interdiction de toucher les produits sur les étals etc.)

Ces différents principes sont actuellement appliqués dans bon nombre de communes similaires à Pamiers , avec une offre de supermarché en périphérie équivalente.

Nous pensons qu’avec l’aide précieuse des services municipaux, la tenue hebdomadaire d’un marché chez nous est tout à fait possible. Les commerçants des marchés, les producteurs, sont aussi capables que les personnels des petites et grandes surfaces de respecter les  gestes barrières,  ainsi que les consommateurs, conscients que leur santé dépend de leur respect des consignes.

En attendant une réponse positive de la Préfecture,

prenons- soin de nous, prenons soin des autres, en restant à la maison le temps qu’il faudra.

 

Daniel Mémain

et les membres de Pamiers Citoyenne, Liste de la Gauche, Écologiste et Solidaire

Laisser un commentaire