Trigano galope plus vite que le Premier Ministre !

Trigano galope plus vite que le Premier Ministre !

Trigano galope plus vite que le Premier Ministre !

Dans la Dépêche du 28 avril, nous apprenons, que « André Trigano, se dit prêt « et nous rouvrirons » précise-t-il, « les écoles à compter du 12 mai au matin ».Seule certitude pour le moment, les classesn’afficheront pas, dès le premier jour, un effectif complet : distanciation sociale oblige.

André Trigano ne se fait d’ailleurs aucune illusion sur la fréquentation. « On table sur 20 à 25 % des effectifs au maximum les premiers jours », estime-t-il. D’autant que les parents auront la liberté d’envoyer  ou non leur rejeton sur les bancs des écoles. De plus, la ville est également « prête à épauler les enseignants »,précise encore André Trigano.

Interview accordée et annonce faite avant même que le premier Ministre confirme les informations de M. Trigano. Seul hic dans l’histoire : M.Trigano a omis de concerter toutes les écoles primaires de Pamiers, de discuter avec les directrices de la lourde tâche  qui les attend

Avant d’annoncer l’ouverture, il aurait été de mise de se concerter avec toutes les directeurs et directrices des écoles primaires dès jeudi dernier. C’est à ce moment que le président de la République a précisé les principales modalités de l’ouverture des écoles auprès des représentants de l’Association des Maires de France (AMF), des départements et des régions, lors d’une visio-conférence.

Se pose alors la question du  comment la commune peut-elle aider techniquement et matériellement à organiser cette rentrée sous contrainte :

– l’organisation de l’espacement dans les classes,
– fourniture de masques pour les enseignants et le personnel,
– installation des points d’eau supplémentaires pour que les enfants puissent se laver les mains toutes les deux heures,
– équipement divers : gants, solution hydro-alcoolique, etc
– organisation de la désinfection des locaux,
– test des enseignants, des enfants
– organisation du temps périscolaire à l’ALAE : combien d’encadrants sont disponibles, en bonne santé, et nécessaires par groupe, tout en respectant un espace  de 1 m entre les enfants…..
– organisation et choix des enfants à accueillir en fonction des nécessités des parents si les deux travaillent
– gestion de l’accueil des enfants s’il y a plus de 10 enfants par classe …

Autant de questions cruciales qu’il est nécessaire pour les responsables des écoles primaires, d’aborder avec les directeurs et les directrices des écoles qui accueilleront nos enfants dans cette « rentrée » pour le moins hors normes

Dirk GERLACH 
Candidat de Pamiers Citoyenne, liste de la Gauche, Écologiste et Solidaire

 vers article de La Dépêche

crédit photo: La Dépêche

Laisser un commentaire