Gérard Roux candidat sur notre liste se présente

Gérard Roux candidat sur notre liste se présente

 1) peux-tu te présenter un peu plus  ?
J’ai 58 ans, je suis issu d’une famille paysanne et limousine transplantée dans le Sud-Toulousain après avoir intégré la SNCF. Boursier, et grâce à la qualité du système éducatif de notre pays, j’ai pu faire des études de Sociologie, puis d’Aménagement du territoire et de développement local. Mes diplômes en poche, et même un peu avant, j’ai travaillé auprès de collectivités locales et de la Chambre d’Agriculture de l’Ariège. Chargé d ‘études et de préparation de projets de développement et d’équipements, j’ai fréquenté de nombreux acteurs économiques et publics de l’Ariège . Ainsi je travaille ici depuis plus de 30 ans.  
Au sein de la Chambre de métiers depuis les années 1990,  je dirige maintenant le » Service de développement et des territoires » qui accompagne la création et le développement des entreprises artisanales. A titre personnel je me suis particulièrement investi dans les métiers d’art mais aussi dans le création et l’animation d’un fablab au service des micro-entreprises.
2) quels sont tes liens avec Pamiers ?
depuis combien de temps y vis –tu ? Que penses-tu de la ville ?  ses atouts et ses faiblesses 
J’ai choisi de vivre depuis 2004 au centre Pamiers car je croyais au potentiel de cette petite ville au cœur de l’Occitanie et au pied des Pyrénées. Idéalement placée entre la montagne et la ville de Toulouse. Riche en services, commerces et animations cette ville était attractive. Très vite j’ai vu dépérir mon cadre de vie et  j’ai ressenti une ambiance de plus en plus délétère et affairiste dans la gouvernance de cette ville. 
 
3) qu’est ce qui t’a amené à t’intéresser à la “chose publique” ? à te sentir concerné par le politique ? 
Dès ma jeunesse, je me suis impliqué dans diverses associations pour y prendre des responsabilités: trésorier d’une MJC dans le Tarn, secrétaire d’un association de parents d’enfants handicapés, trésorier d’une association d’artisans, délégué d’une association nationale de protection du patrimoine. Travailler pour des collectivités locales puis pour un établissement public est un choix : mettre mes connaissances et mon énergie au service de la collectivité et du développement économique, social et culturel du « pays » où j’ai choisi de vivre.
À la Chambre des Métiers je suis également représentant CGT du personnel au sein de notre Commission Paritaire Locale .
A Pamiers, je participe aux travaux du Conseil Citoyen en tant que volontaire depuis le début, il y a plus de trois ans.
Je suis adhérent à Europe Écologie Les Verts.
 
4) pourquoi as-tu choisi d’être candidat sur cette liste-là “de gauche, écologique et solidaire” ?
Dès mon adolescence je me suis toujours senti concerné par la question écologique et par l’impact néfaste des activités humaines sur notre environnement et la qualité de vie des populations les plus fragiles. C’est pourquoi j’ai rejoint la liste Pamiers Citoyenne, de la gauche écologiste et solidaire conduite par Daniel Mémain qui est la seule à avoir sans ambiguïté  intégré la transition écologique dans son programme.
 5) si tu pouvais changer quelque chose à Pamiers, que déciderais tu ?
 
 Je voudrais que Pamiers mette ses atouts au service de sa population en lui offrant un cadre de vie respectueux  de l’humain et de l’environnement.

Laisser un commentaire