Michaël Trovalet,  candidat de notre liste se présente

Michaël Trovalet, candidat de notre liste se présente

Peux tu nous en dire un peu plus, quels sont tes liens avec Pamiers ?
 Je suis ariégeois d’adoption depuis près de 20 ans.  Locataire à Pamiers aux débuts des années 2000, j’ai ensuite vécu à Montaut jusqu’à l’an dernier où j’ai acheté un appartement dans le centre appaméen… Pamiers est une ville avec de nombreux atouts et un certain potentiel mais le cadre de vie s’est dégradé ces deux dernières décennies… 
 
Qu’est ce qui t’a amené à t’intéresser à la “chose publique” ? à te sentir concerné par le politique ? 
Nous vivons en république et c’est une chance. J’ai grandi avec en tête cette devise : liberté, égalité, fraternité. J’ai choisi un métier au service de la république. Je suis « instit » et je défends une Ecole de la République émancipatrice et permettant la réussite de toutes et tous. Je suis un fruit de l’école et de la république. Je suis issu d’un milieu modeste, ouvrier et paysan, et cela a forgé mon engagement dans la lutte contre les inégalités, la précarité et pour défendre et acquérir des droits pour les travailleurs. Je suis aussi un citoyen du monde vivant sur une planète mise à mal et qu’il faut protéger… En résumé, j’ai choisi l’action à l’inaction. 
 
Pourquoi as-tu choisi d’être candidat sur cette liste-là “de gauche, écologique et solidaire” ? 
Pamiers est une ville avec de nombreux atouts et un potentiel certain mais le cadre de vie et la cohésion sociale se sont dégradés ces deux dernières décennies… Pamiers est éligible à la politique de la ville : c’est une ville pauvre avec des quartiers abandonnés. La jeunesse n’a pas été une priorité, ni le centre-ville et la défense des commerces de proximité et des services publics. Le développement économique est certes important mais il doit être un moyen et non une fin ; il doit être profitable à tous et n’exclure personne. Enfin, l’urgence environnementale doit se traduire localement en actes via une politique ambitieuse.
Je suis de gauche, écolo, solidaire. Je suis un citoyen engagé. Je souhaitais participer à un projet qui mette en avant un mode de gouvernance qui fasse vivre et respirer la démocratie locale.
C’est tout cela le projet porté par Pamiers Citoyenne !  
 
Si tu pouvais changer quelque chose à Pamiers, que déciderais tu ? 
 
Si je pouvais changer quelque chose, je changerais l’équipe municipale.
Mais, en république, seul le vote permet ce changement…
Le 28 juin, ce sera donc aux électrices et électeurs appaméens de décider de l’avenir de Pamiers ! 

Laisser un commentaire