Dominique Lafont

Dominique Lafont

Je suis née à Pamiers, de parents agriculteurs puis commerçants.

Rigail, le quartier de mon enfance, l’école primaire du Pont-Neuf aujourd’hui démolie, le collège Rambaud, le lycée du Castella, l’école de musique, tant d’autres lieux encore et tant de personnages de Pamiers ont forgé mon attachement à ma ville et ma vision du monde.

Les relations de Pamiers avec sa ville jumelle allemande  Crailsheim, m’ont permis, jeune adolescente de milieu familial modeste, d’éveiller ma curiosité et mon esprit, de m’ouvrir au monde et de m’approprier les valeurs universelles d’humanité et de tolérance.

Je suis présidente de l’association « Jumelages-Amitiés » que j’ai crée en 1991, engagée dans les associations «Regards de femmes» et membre de plusieurs autres associations culturelles et caritatives. Le bénévolat est pour moi une belle école de solidarité et une source de contacts, de mixité et d’épanouissement personnel.

Pourquoi m’engager dans les élections municipales ?

La liste de la Gauche écologiste et solidaire correspond tout simplement à mes convictions :

– c’est la seule liste qui engage Pamiers à affronter les changements climatiques à venir,

– c’est la seule liste qui engage Pamiers à partager les valeurs de tolérance et de dignité humaine.

Pamiers citoyenne : la mixité sociale a toujours caractérisé Pamiers et en reste sa force.

Je veux décider au côté des Appaméen-ne-s du devenir de notre ville.

Lire mon texte « l’eau est un bien commun » présenté en réunion publique le 25 janvier

Laisser un commentaire