Discours de fin de meeting

Discours de fin de meeting

 

Imaginons et construisons ensemble une ville réellement participative et citoyenne

  • où la démocratie n’est pas une incantation mais une réalité, pas des temps isolés mais une continuité, pas un gadget, un supplément mais une démocratie permanente qui relie ;
  • où les habitant-e-s ont la possibilité de savoir ce que font leurs élu-e-s, élu-e-s qui leur doivent des comptes et expliquent leurs actions et comment ils emploient l’argent public ;
  • où ces habitant-e-s, qu’ils soient regroupé-e-s dans des associations, des groupes et des collectifs mais aussi isolé-e-s portent une parole mais aussi des propositions concrètes pour améliorer la vie quotidienne, la vie en commun-e, par le biais notamment du Référendum d’Initiative Citoyenne, ce RIC local dont tout le monde parle mais que nous sommes les seuls, ici à Pamiers à prendre l’engagement de mettre en œuvre.

Aucune autre liste aussi « appaméenne », « autrement », « ensemble », « unie » soit elle n’en veut réellement : nous, nous le mettrons en œuvre !

Imaginons et construisons ensemble une ville réellement écologique

Nous sommes la génération présente qui sait, qui ne peut plus nier ce que nous devons aux générations passées mais aussi et surtout à celles à venir, et à celles qui sont déjà là.
Nous sommes la génération d’élu-es qui doivent avoir la préoccupation permanente de la préservation de l’environnement et des biens communs que sont l’eau, l’air, la terre … avec l’obsession de la reconquête du vivant et de la biodiversité, de la transmission d’un monde meilleur et sain.
Nous ne défendons pas la nature, les petits oiseaux et les fleurs, nous sommes la nature qui se défend contre ses prédateurs, ses exploiteurs, ses pilleurs.
Nous sommes la génération présente qui voit s’écrouler autour d’elle ce qui fonde la vie sur cette planète.
Nous sommes la génération qui hérite des exactions de nos prédécesseurs, de celles et ceux encore là qui ne se soucient que du court terme, de leur profit immédiat, de leur enrichissement, de la rentabilité.
En tant qu’élues de proximité, nous serons celles et ceux qui prendront la responsabilité de rétablir le courant avec le vivant dans toutes ses formes !

Ici à Pamiers et autour, toutes nos décisions, tous nos actes en matière économique, et sociale, que ce soit pour la santé, l’emploi, les mobilités, le logement, l’alimentation, les énergies devront passer par ce filtre, par cette exigence d’écologie, pour nous, pour nos enfants, pour nos familles et globalement pour tous les êtres vivants que nous côtoyons et y compris les animaux.

Imaginons et construisons ensemble une ville solidaire et juste

où chaque habitant-e quelle que soit sa situation, son âge, sa résidence, a non seulement le droit d’agir mais est pleinement en capacité d’accéder à une vie meilleure ou à un emploi de qualité.
Une vie en commun où nous nous préoccupons de nous et de nos proches mais aussi de celles et ceux souvent peu visibles qui habitent près de nous, que nous croisons sur les paliers, dans la rue et dont nous savons qu’ils ont plus besoin que nous d’une aide, d’un coup de main, de l’accès à un emploi digne, à un logement sain, à une santé meilleure.
En tant qu ‘élu-e-s nous nous agirons pour refaire communauté, esprit de village ; certains disent « urbanité , pourquoi pas !
Nous, nous préférons revendiquer et faire « humanité » « entre-aide » « hospitalité », « accueil ».
Aucune génération ou population ne doit se sentir écartée qu’elle soit installée ou précaire, vieillissante ou émergente, possédante ou dépossédée, insérée professionnellement ou en situation de chômage et de précarité.
Pour cela nous commencerons par renouer et renforcer les liens avec nos fonctionnaires territoriaux, les agents de nos services communaux qui au quotidien ont cette préoccupation profondément ancrée du service public, du service au public, désintéressée et généreuse, c’est avec elles et eux et non contre eux que nous travaillerons.
Nous prenons l’engagement de commencer par structurer un service dédié à nos aîné-e-s, à celles et ceux d’entre eux qui sont le plus isolé-e-s et en difficulté et nous étendrons progressivement ces actions de solidarité, d’attention, d’aide concrète à toutes celles et tous ceux qui en ont le plus besoin.
Nous nous appuierons aussi sur ce réseau extraordinaire d’associations, de collectifs, de syndicats avec leurs bénévoles qui irriguent notre ville dans des domaines aussi variés que le sport, la culture, la santé, l’éducation, l’environnement, le soin aux animaux, la solidarité … ces groupes constitués et ces bénévoles bien souvent découragés, épuisés, exsangues par des politiques publiques incohérentes, des aides aléatoires et un manque de reconnaissance institutionnelle, nous ne nous contenterons pas de leur accorder des subventions (que nous voulons néanmoins développer et engager sur plusieurs années).
Nous voulons instaurer là aussi un dialogue permanent, des engagements réciproques, pour un soutien profond, une réelle gratitude.
Nous voulons rendre ces associations et leurs actions plus visibles, plus ancrées, plus présentes dans nos quartiers et en centre ville.
Ces associations et leurs bénévoles sont un des plus puissant levier de l’attractivité de Pamiers, du bien vivre, de la tranquillité, de l’entraide indispensables.

Imaginons et construisons ensemble une ville de culture et d’éducation populaire

Nous avons écrit et nous affirmons que pour nous la culture est essentielle,

  • elle infuse nos vies et nos choix,
  • elle est le ciment et le ferment, le lien et le bouillonnement de nos envies, de nos colères et de nos émotions,
  • elle remet du sens et de l’intelligence, dans un monde insensé et imbécile,
  • elle trace des chemins nouveaux en nous reliant aux « voies » et « voix » anciennes, à des traditions notamment occitanes à notre histoire surtout sociale ici à Pamiers avec ses luttes ouvrières,

dans les tempêtes en cours, les effondrements, les ruptures entre le monde ancien et celui en émergence elle agit comme une boussole, elle ouvre des perspectives, elle rassemble, elle relie.
L’éducation populaire dans son sens historique et profond est le pendant de cette culture infusée.
Dans cette campagne il y a eu des batailles des surenchères pour savoir qui aurait le plus beau cinéma, le plus beau lieu, le vaisseau amiral … certes nous aussi nous revendiquons des lieux et des supports d’expressions, d’émergence de talents notamment locaux, mais pour nous, l’essentiel n’est pas dans le « où » mais dans le « nous », pas dans le « combien » mais dans le « comment » !
Nous voulons une culture de tous-toutes, par tous-toutes, et pour tous-toutes et aussi l’accès au monde, à sa diversité, à sa complexité au travers d’artistes reconnus et qui ouvrent des voies nouvelles.

C’est pour ce projet ambitieux et généreux
que nous sollicitons vos suffrages !

Pour le soutenir
mais surtout pour le construire et le développer avec nous

pour aller en parler à vos voisins, vos proches, vos familles, vos collègues
pour les convaincre, pour les entraîner, pour leur redonner envie d’aller voter

pour une ville à habiter et non pas une ville à vendre à des promoteurs immobiliers

pour une ville qui nous ressemble et qui nous rassemble

pour faire collectivement de Pamiers une cité où il fait bon vivre, travailler, se cultiver, s’amuser, s’engager et défendre des causes et terminer ses jours heureux d’une vie accomplie et digne

pour nous protéger collectivement contre tous les désordres sociaux et écologiques à l’œuvre, et à venir

pour des changements profonds que vous êtes nombreux-euses à vouloir, à exiger légitimement après des décennies d’immobilisme et d’affairisme

nous pouvons, nous devons, nous allons
reprendre en main notre destin
nous allons gagner !

POUR PAMIERS !

Daniel Mémain
9 mars 2020

Laisser un commentaire