Daniel Mémain
rbt

Daniel Mémain

 

Mes motivations pour cette campagne des élections municipales à Pamiers

J’ai décidé de m’impliquer pour la première fois dans une campagne électorale en qualité de candidat, avec la liste « Pamiers Citoyenne, liste de Gauche, Écologiste et Solidaire », pour des raisons liées à mes engagements en tant que militant syndical et associatif et à mon ancrage durable sur le territoire.test

Mes convictions profondes et le déclencheur de ma décision reposent sur des éléments importants pour moi :

une liste citoyenne soutenue par des valeurs assumées – et un arc large de partis – de gauche et écologiste :

Je ne crois pas à la citoyenneté désincarnée et « apolitique » y compris au niveau local

un contexte social et écologique désastreux où on assiste à une multiplication de destructions de droits, d’effondrements en cours et exponentiels dans le domaine environnemental et humain.

Face aux urgences sociales et écologistes, je crois profondément que le niveau local – municipal et intercommunal – reste un échelon crucial

pour anticiper et retisser des solidarités humaines et de l’entraide concrètes.

Je suis convaincu que le processus à mettre en œuvre urgemment de « Villes en Transition » – avec un travail en réseau – contient une partie des pistes de solutions structurelles et pragmatiques.

Je pense qu’il faut impérativement une « Démocratie permanente » – non de circonstance –

et des outils redonnant aux citoyennes et citoyens la possibilité de co-décider des meilleures solutions.

le refus d’accepter les replis communautaires, les exclusions ou « préférences » de populations en raison – réelle ou supposée- de leur origine, de leur religion, de leur infériorité sociale, éducative ou de leur handicap …

Je revendique une approche humaniste, progressiste, laïque et solidaire de toutes ces questions

Mes engagements et mon ancrage territorial sont résumés dans un « CV militant » ci dessous avec les principaux éléments de mon parcours « citoyen de gauche écologiste et solidaire » à Pamiers et en Ariège. Cela m’a notamment permis d’être à l’aise dans différents domaines comprenant l’animation de groupes, le travail sur dossiers , la négociation et la prise de décisions

– animation interne de groupes ou collectifs aux compositions diverses

– préparation et animation de séquences de formations / transmissions de savoirs/ réunions publiques – processus d’éducation populaire,

– négociations avec des représentant-es d’autres groupes aux intérêts proches … ou opposés ainsi qu’avec les institutions de l’Etat ou des Collectivités Territoriales,

– construction de mobilisations et actions en assurant la logistique et la rédaction d’écrits – communiqué de presse, profession de foi… – ou des prises de parole publiques, conférences de presse, interviews …

2020 cv militant et associatif Daniel Mémain

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar
    Bisson Jean Pierre

    Bonjour,

    Comme d’habitude, je vais voter, et pour choisir mon bulletin j’attire votre attention sur le sujet suivant.

    Les incivilités dans Pamiers et notamment la saleté qui sont en forte augmentation depuis quelques années.

    Aujourd’hui, le slogan qui conviendrait le mieux pour notre ville pourrait être:

    Pamiers: ville de merde … de chiens,
    ou bien
    Pamiers: ville poubelle.

    Outre le désagrément pour la population qui marche, qui slalome dans nos rues, l’image pour les visiteurs – touristes, professionnels – est lamentable, honteuse.

    Les équipes de nettoyage font leur travail – surtout en période pré-électorale -, mais je crois que là n’est pas le fond du problème.

    Des solutions existent, des actions sont nécessaires. Ils y en a de coûteuses, d’autres non.

    Voilà la question qui me permettra de d’aiguiller mon choix:

    Concernant la saleté dans la ville de Pamiers, qu’elles seront vos actions – concrètes, réalistes – pour régler ce problème?

    Merci de votre réponse.
    Cordialement,

    1. Yves Lecourt
      Yves Lecourt

      Bonjour,
      Nous avons conscience du problème des déchets en général et de celui de nos rues en particulier.
      C’est pourquoi nous avons la volonté et le devoir d’agir tant au niveau communal qu’en partenariat avec le SMECTOM.
      Nous mènerons des actions de sensibilisation auprès des jeunes comme des moins jeunes pour un meilleur tri.
      Nous faciliterons le tri par l’installation de panneaux et de containers en nombre suffisant.
      Nous étudierons un dispositif pour récompenser les efforts.
      Nous verbaliserons les pollueurs.
      Tout comme chacun d’entre vous, nous voulons une ville propre avec des pratiques respectueuses de l’environnement.
      Pour cela il nous faut travailler tous ensemble.
      Cordialement

Laisser un commentaire