Céline Germain, candidate de notre liste, se présente

Céline Germain, candidate de notre liste, se présente

Je m’appelle Céline Germain, j’ai 51 ans, 3 enfants (28, 18 et 15 ans),
J’ai grandi au Mirail jusqu’à 14 ans et j’y ai eu une enfance très épanouissante, entourée de mes parents et de mes 3 frère et soeurs, dans un quartier où il faisait bon vivre.
Par choix personnel, je suis partie de l’ambiance familiale à 17 ans, j’ai fait une multitude de petits boulots pour payer mes études et mon loyer.
Depuis 1990, mon diplôme d’infirmière en poche, j’ai travaillé dans différents hôpitaux (Cannes, St Gaudens, le CHIVA, le Centre Hospitalier Universitaire de Sherbrooke au Québec), actuellement, j’ai fait le choix de ne travailler que par contrats courts, en EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), ce qui me libère du temps pour ma famille et mes engagements au niveau des associations et du conseil citoyen, dont je suis un membre actif depuis 2016 : formée en renouvellement urbain et dévoreuse de livres sur le sujet, je suis passionnée par cette question qui m’est arrivée en pleine figure au retour d‘un séjour de 2 ans au Québec : La ville (laquelle ? Pamiers) que j’aime tant, où j’ai choisi de poser mes valises -en 2003- ( mon mari y est installé depuis 1998) est en pleine décrépitude galopante !!!. 
J’ai toujours fait différentes formations pour améliorer ma vie et celle des autres (dont : éducation thérapeutique en diabétologie en 2008, neurodéveloppement fonctionnel et comportemental, thérapie manuelle et globale …).
J’aime voyager en immersion (avec un sac à dos), marcher en montagne, j’aime la nature et l’espace, le ski, l’équitation, être en famille et avec les amis, les repas partagés pleins de surprises, les sorties culturelles et festives, la relation humaine. Du coup, pendant le confinement, j’ai dû, comme d’autres développer d’autres formes de communications et d’entre aide, je me suis aussi inscrite sur la liste des « ‘en cas de besoin d’infirmière ou autres« ‘ et je livrais des paniers de légumes et de pain… mais bon… c’était un pis-aller car, pour moi : rien n’égale le faire ensemble et la mixité dans les rapports. 
Pamiers, c’est la ville et la campagne, c’est le meltingpot et l’accueil, c’est la douceur du climat où tout pousse, c’est tout à proximité mais aussi à l’intérieur : il y a tant de richesses à valoriser, faire naître ou renaître, Pamiers, c’est la jeunesse, ses forces vives, ses associations, ses ainé.e.s, le sourire et l’implication de ses commerçants, son marché, sa population ouvrière … Je dirais que Pamiers a mal évolué  depuis 20 ou 25 ans mais qu‘elle a un fort potentiel et que pour le valoriser, il faut l’aimer pour elle ET ses habitants. 
Je me suis engagée avec la liste Pamiers Citoyenne au départ parce qu’elle se proclamait «  de Gauche, Ecologiste et Solidaire« , c’est toute ma vie et l’avenir de la société car, j’en suis sûre, l’avenir sera solidaire ou ne sera pas !! Ayant essayé, de toutes mes forces, et pendant plus de 3 ans, de participer au Conseil Citoyen, m’étant formée pendant un an aux projets de la ville (Renouvellement Urbain, Cohésion Sociale sont mes priorités), j’ai fait l’expérience de l’exclusion dont il faisait l’objet à cause de la gestion patriarcale de notre municipalité. 
En arrivant à une réunion de Pamiers Citoyenne, j’ai eu la bonne surprise d’y voir plusieurs de mes connaissances. J’ai découvert le fonctionnement transversal de Pamiers Citoyenne, où chacun a sa place et où l’intelligence collective est la valeur primordiale. On  aborde tous les sujets, y compris  les plus graves, comme 
la santé (mise à mal par la politique de notre pays), 
la pauvreté/précarité galopante qui n’épargne pas grand monde (et d’autant plus après la COVID). Mon mari, employé à Aubert et Duval depuis 23 ans est lui aussi touché par le chômage partiel.
-la préservation de la nature et la transition écologique, que je mets en lien avec l’éducation bienveillante et la solidarité qui doivent être soutenues par les institutions et administrations, sous peine que les bénévoles et porteurs de projets s’essoufflent, comme moi (et d’autres) au sein du Conseil Citoyen !
Une mairie se doit d’être au plus proche de ses habitants, et pas seulement en période électorale. Une mairie doit donner de l’information et communiquer ! Une mairie doit donner à tous la possibilité de s’engager, participer ou donner son avis. Une mairie doit gérer le budget de ses administrés avec transparence et intégrité. J’allais régulièrement aux conseils municipaux et souvent : c’était à pleurer.
Bon… je crois que je fais trop long… Pourtant, j’ai encore à dire !
En tout cas , il est important de CHANGER DE GOUVERNANCE.
La seule liste citoyenne, intègre et sans conflit d’intérêts, c’est PAMIERS CITOYENNE, alors, le 28 juin : VOTEZ MEMAIN !!!

Laisser un commentaire