Rapport de la Cour Régionale des Comptes :  Michèle Goulier commente quelques points

Rapport de la Cour Régionale des Comptes : Michèle Goulier commente quelques points

On en a parlé pendant toute la campagne électorale, guettant sa diffusion .

Daté du 4 décembre 2019, le rapport de la Cour des comptes est enfin accessible à tous les  membres du Conseil municipal.

Il porte sur le contrôle des comptes et sur la gestion de la commune pour les exercices 2012 et suivants.

J’invite la population à dépasser les autosatisfécits de M. Trigano et les polémiques inutiles.

Pour ceux qui auraient eu encore des doutes sur notre situation , voici quelques extraits :

  • en dépit des constats et recommandations formulés par la Chambre dans son précédent rapport, certaines règles de comptabilité publique n’étaient toujours pas respectées fin 2019
  • augmentation des taux d’imposition malgré des transferts de compétences à l’intercommunalité
  • il reste 16 médecins en activité dont 5 ont plus de 60ans
  • Pamiers a perdu 10 médecins spécialistes plus 2 cardiologues fin 2019
  • l’effort fiscal agrégé supporté par Pamiers est plus important que ceux des autres communes, si les taux moyens étaient appliqués,  les Appaméens paieraient 6,6 millions  d’impôts en moins ; produit fiscal nettement supérieur au potentiel fiscal
  • le chômage augmente
  • le taux de vacances commerciales est de 32%
  • recrutements sans publicité de vacances  de postes ni passage en commission de recrutements
  • charges de centralité sans compensation financière…estimées à 1,36 million , ces charges sont de plus sous-évaluées…

La liste des dysfonctionnements et irrégularités est longue. Ce rapport confirme le bien-fondé de nos alertes sur la gestion de la ville, la dette, la fiscalité , l’intercommunalité , la santé…

Le document sera prochainement consultable par chacun sur le site de la Cour des comptes d’Occitanie; mieux que des discours, parfois trompeurs, la lecture de  ce rapport vous éclairera sur la situation de Pamiers .

C’est une page qui doit se tourner , notre ville et ses habitants méritent un sursaut , sursaut à tous les niveaux, gestion, justice fiscale, ambition et bien évidemment rigueur.

La nouvelle municipalité a désormais sa feuille de route.

Avec Daniel Mémain et Xavier Malbreil, nous serons tout particulièrement vigilants au respect des intérêt des Appaméens.es et aux respect des recommandations  de la chambre régionale des comptes Occitanie.

Nous recevrons volontiers les personnes qui souhaitent accéder à ce document et échanger avec elles, dès que la municipalité aura mis un local à la disposition  des groupes minoritaires, comme prévu par la loi mais toujours non réalisé à ce jour, soit 3 mois après les élections. 

Michèle Goulier
Conseillère municipale, membre du groupe Pamiers Citoyenne

Laisser un commentaire